• Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 316 autres abonnés

  • Catégories

  • Archives

  • Stats du Site

    • 875 167 hits
  • Conseil en développement et structuration commerciale

  • Publicités

Merci Viadeo

Bonjour.

Aujourd’hui je souhaite juste témoigner sur les difficultés du télémarketing et les moyens d’en contourner certaines.
Outre ma fonction de formateur, je suis aussi Technico-commercial pour le compte de PME industrielles.

Ce matin, en prospection téléphonique,  je me suis trouvé devant le barrage organisé, sans faille,  d’une assistante.

Cela se traduit par : « pas de bras, pas de chocolat » .
Autrement dit : « si vous n’avez pas de nom, on ne peux vous passer personne. »

Comment puis-je avoir un nom puisque c’est un premier appel ? On tourne vite en rond pour retomber sur « envoyez un fax ».

Alors je dis  : « merci Viadéo » et Internet.
En effet, sur ce réseau social je trouve illico presto le nom d’un manager (qui m’a servi pour ma relance téléphonique, sans barrage cette fois-ci).

Mais le plus fort, c’est l’article de presse que je trouve sur l’inauguration de cette entreprise, où l’on voit en photo le Directeur Général coupant un magnifique ruban, avec son nom en aparté.

D’où ma réflexion :

  1. cette entreprise ne connait rien en matière d’identité numérique
  2. elle donne des consignes stupides à son assistante (ce qui prouve que les discours sont souvent incohérents en prospection téléphonique)
  3. elle ne donne pas de consigne à ses collaborateurs, hauts placés,  que l’on retrouve tous azimuts sur le web

Commerciaux, téléprospecteurs, ne vous découragez pas, le web est un allié 🙂

Publicités

3 pistes pour contrer un refus de communiquer des assistantes

Je forme actuellement à la prospection téléphonique une Pme Lyonnaise spécialisée dans les structures d’exposition portables. l’accompagnement des commerciaux, tour à tour, montre à quel point l’on peut être désarmé vis à vis d’une assistante accueil qui montre un refus de communiquer.

Elle ne transmet pas la communication, ne donne pas le nom de votre interlocuteur, ni son mail, encore moins un numéro de ligne directe.

Comment faire pour aller plus loin ?

Voici quelques pistes supplémentaires à explorer :

1 ère situation vous avez un nom :

  • Le bon format de l’e-mail : prendre en considération l’assistante plutôt que chercher à l’évincer; autrement dit tenter de l’impliquer en lui proposant de lui envoyer directement votre documentation. Si vous récupérez une adresse du type « prénom.nom@entreprise.fr », c’est gagné. Il ne vous reste plus qu’ à adapter le nom de votre interlocuteur au format d’adresse mail que vous venez d’identifier.

2ème situation, vous n’avez pas de nom (le 1er appel)

  • Au secours Internet ! : il ne vous reste plus qu’à chercher dans les réseaux sociaux (Viadeo est très bien pour cela). Taper le nom de l’entreprise dans le moteur de recherche. Des résultats s’affichent. Identifiez un nom avec une fonction qui vous intéresse, « responsable marketing » par exemple. La personne identifiée s’appelle Emma Durand. Reprenez le téléphone et formulez votre demande de cette façon : « bonjour…(présentation d’usage), Emma Durand est elle toujours (encore) joignable ? ». Ainsi vous ne prenez aucun risque quant à savoir si le nom de votre interlocuteur est toujours d’actualité. S’il est présent vous avez plus de chance qu’on vous le passe; s’il n’est plus dans l’entreprise proposez d’être mis en relation avec son remplaçant ou avec le service. L’assitante, comprenant que vous avez déjà un historique avec son entreprise accèdera plus souvent à votre demande.
  • le bon N° de téléphone : autre solution, changez le dernier chiffre du N° de téléphone. Cela permet souvent d’aboutir dans un autre service de l’entreprise et d’être réorienté, depuis l’interne, vers le service souhaité. Enfin, si votre cible est une entreprise multisite, identifiez une filiale sur Internet dans la région qui vous convient et tentez d’obtenir, par une assistante moins sollicité qu’au siège, les informations dont vous avez besoin.